Les faits de l'AOS.

Quelles sont les conséquences de l'apnée obstructive du sommeil ?

L'AOS est caractérisée par des épisodes répétés de collapsus des voies aériennes supérieures durant le sommeil. Les patients souffrant d'AOS arrêtent de respirer fréquemment durant leur sommeil (apnée), souvent durant une minute ou plus. Un sommeil fragmenté avec des épisodes d'éveil récurrents provoque la fatigue et la somnolence diurne. Selon son degré de gravité, le SAOS peut même avoir des conséquences mortelles. Une étude récente a démontré qu'une personne souffrant d'apnée du sommeil non dépistée, ou une personne qui ne respecte pas son traitement contre l'apnée, a plus de chances de souffrir :

  • D'une crise cardiaque
  • D'un accident vasculaire cérébral
  • De prise de poids
  • D'hypertension
  • De tachycardie
  • D'insuffisance cardiaque

Comment les professionnels de la santé définissent-ils l'apnée du sommeil ?

L'AOS est cliniquement définie comme comprenant plus de 5 troubles anormaux de la respiration (hypopnées ou apnées) par heure de sommeil combinés avec les symptômes de somnolence diurne. L'académie américaine de médecine du sommeil (1) (AASM) a classifié l'AOS en se fondant ainsi sur la gravité de l'indice d'apnée-hypopnée (IAH) : légère (IAH : 5 à 15), modérée (AHI : 15 à 30) et grave (AHI : >30).

Quels sont les facteurs de risque de l'AOS ?

On estime qu'un adulte sur quinze souffre d'AOS modérée à grave. Les études basées sur la population ont fourni une connaissance des facteurs clés de risque associés au développement de l'AOS. Les facteurs clés de risque de l'AOS dans la population générale sont le surpoids, être de sexe masculin et dans une mesure moindre, les structures faciales et craniales, le tabagisme, la consommation d'alcool et l'âge. La connaissance de ces facteurs est essentielle pour une attention clinique appropriée aux personnes présentant ces risques plus importants.

Quels sont les traitements de l'AOS ?

Les traitement de l'AOS incluent la perte de poids, la ventilation en pression positive continue, des appareils oraux et la chirurgie. La ventilation en pression positive continue est le traitement de l'AOS actuel standard et il est efficace lorsqu'il est utilisé correctement et régulièrement. Seule la moitié des patients utilisent normalement la ventilation en pression positive continue, ce qui crée un besoin clinique non pourvu en nouveaux traitements.

1. The occurrence of sleep-disordered breathing among middle-aged adults. Young, T., et al. 1993, N Engl J Med, Vol. 328, pp. 1230-1235.