Thérapie Inspire : l'alternative à la PPC

Malgré l'apnée du sommeil!

Sans masque.
Ni tuyau.
Dormir tout simplement !

Vivez la liberté sur simple pression d'un bouton -
invisible et silencieusement efficace.


Inspire stimulateur sans masque CPAP contre l'apnée du sommeil

Fonctionnement de la thérapie Inspire

Plus de 5 000 patients dans le monde peuvent à nouveau dormir de façon détendue sans interruption grâce à la thérapie Inspire. Le stimulateur lingual Inspire fonctionne sur le rythme naturel respiratoire et permet de réduire de manière significative les arrêts respiratoires nocturnes sans avoir besoin d’utiliser un appareil de PPC.


Efficacité du stimulateur lingual Inspire

La thérapie Inspire avec sa stimulation lingual est une méthode de traitement cliniquement éprouvée pour traiter l'Apnée Obstructive du Sommeil. Plus de 5 000 patients dans le monde ont déjà été traités avec succès avec la thérapie Inspire. Des études à grande échelle ont été réalisées en Europe et aux États-Unis afin de prouver la sécurité, l'efficacité et la durabilité de cette forme de traitement1-3. Les résultats de ces études confirment l'effet durable de la thérapie Inspire:


...

90 %

des partenaires rapportent l'absence de ronflement ou de faibles ronflements.2

...

94 %

des personnes concernées sont satisfaites de la thérapie Inspire. 3

...

79 %

de réduction des arrêts respiratoires nocturnes par le stimulateur lingual Inspire.2

...

80 %

des personnes concernées utilisent systématiquement le système thérapeutique Inspire toutes les nuits.2

Les quatre phases de traitement de la thérapie Inspire

Diagnostic sur la base des résultats du laboratoire du sommeil
Phase 1: bilan préliminaire

Un médecin spécialisé va conseiller la personne lors d'un premier entretien dans un centre où est développée la thérapie  Inspire. Grâce à des examens du sommeil, le médecin vérifie ensuite si la personne est apte à recevoir la thérapie Inspire en mesurant le sommeil nocturne dans un laboratoire du sommeil. Lorsque les résultats sont positifs, le médecin et le patient décident ensemble d’un rendez-vous pour l'implantation du stimulateur lingual.


Le système Inspire est implanté au cours d’une courte hospitalisation dans un centre de traitement spécialisé. L'intervention est réalisée sous anesthésie générale et est mini-invasive, c'est à dire qu'il ne s'agit pas d'une opération avec de grandes incisions mais uniquement trois petites incisions au niveau du cou et du thorax. Le patient peut généralement manger et parler normalement le jour même de l'implantation. Les fils sont retirés après 10 jours environ. Il faut compter entre deux et quatre semaines pour que la cicatrisation soit complète. Le stimulateur ne doit pas être mis en marche auparavant.


L'ajustement individuel de la thérapie commence après la cicatrisation. Au cours de cette étape, le médecin met en marche le stimulateur lingual avec les valeurs adaptées au patient et lui explique le fonctionnement du système Inspire pour qu’il soit ensuite capable aussi bien d'activer le stimulateur lingual le soir à l'aide de sa télécommande et de l'éteindre le lendemain matin ; il peut également adapter la stimulation pour s'habituer lentement à ce nouveau système. La plupart des patients ont besoin de plusieurs nuits pour s'habituer à la thérapie Inspire mais finissent ensuite par ne plus remarquer la stimulation. Après une période de 4 semaines environ, la thérapie Inspire est adaptée individuellement aux besoins du patient au cours d'une nuit dans un laboratoire du sommeil et réajustée si besoin.


Le suivi est réalisé une fois par an chez le spécialiste du sommeil ou l‘ORL. Lors de cet examen, l'état de la pile et l'utilisation du système Inspire sont contrôlés et le traitement éventuellement adapté.

Veuillez vous adresser à un centre spécialisé proposant la thérapie Inspire en France si vous êtes un patient candidat pour la thérapie Inspire. Il vous suffit simplement de prendre rendez-vous pour vous faire conseiller et ce, sans engagement. Nos experts seront là pour vous conseiller.


Nouvelle joie de vivre grâce au stimulateur lingual - le récit d'une personne concernée

Joie de vivre grâce au stimulateur lingual

Pendant de longues années, même les activités quotidiennes les plus simples étaient pénibles pour Ilona Mohr à cause d'une forme grave d'apnée du sommeil. Un stimulateur lingual permet maintenant de réduire considérablement ses arrêts respiratoires. Grâce à la thérapie Inspire, elle peut à nouveau profiter de sa vie familiale.

En savoir plus


Mécanisme de l'apnée obstructive du sommeil

L'Apnée Obstructive du Sommeil (AOS) est un trouble du sommeil qui se manifeste pendant la nuit et qui est associé à des arrêts respiratoires. Les arrêts respiratoires sont dus au relâchement du muscle de la langue et des tissus avoisinants pendant le sommeil qui provoque une obstruction des voies respiratoires supérieures. L'air riche en oxygène ne parvient plus en quantité suffisante dans les poumons. Le corps réagit à cette privation d'oxygène par des réactions de réveil fréquentes durant la nuit. Différents facteurs peuvent augmenter le risque de souffrir d'apnée obstructive du sommeil, notamment un surpoids, un tabagisme excessif et une consommation régulière d'alcool avant le coucher. Les hommes entre 40 et 70 ans ainsi que les femmes à partir de la cinquantaine sont particulièrement souvent atteints d'apnée du sommeil.


Symptômes et maladies consécutives

Les personnes touchées par l'Apnée Obstructive du Sommeil souffrent souvent de fatigue diurne importante due au manque de sommeil ; elles ont des problèmes de concentration et sont moins performantes dans leur vie quotidienne. Des symptômes comme des maux de tête ou une nette augmentation de la tension artérielle matinale peuvent également survenir. Les partenaires des personnes concernées rapportent de forts ronflements et des arrêts respiratoires pendant le sommeil.

Sans traitement, le risque de développer différentes maladies consécutives comme une hypertension, une maladie cardiaque ou un diabète de type II, croit nettement pour la personne concernée. Un accident vasculaire cérébral peut également être une conséquence d'une apnée du sommeil non traitée. La fatigue diurne fréquente a également une autre conséquence dangereuse qui ne concerne pas uniquement le malade : l'assoupissement incontrôlé (micro-sommeil). La personne s'assoupit pour se réveiller quelques secondes plus tard. Ce micro-sommeil peut provoquer de graves accidents de la route et du travail.


Problèmes avec la thérapie CPAP

Le port d'un masque respiratoire spécial, le masque PPC, est le traitement standard recommandé en cas d'apnée du sommeil. Pour bien agir, le masque PPC doit être porté au moins quatre heures par nuit, toute la vie. Mais de nombreux patients ont des problèmes et souffrent d'effets secondaires liés à l'utilisation du masque. Ils le portent donc moins de quatre heures par nuit, ce qui réduit l'efficacité du traitement et entraine la réapparition d’arrêts respiratoires.

Les raisons pour lesquelles les patient(e)s ne portent pas assez leur masque PPC sont multiples. Elles concernent  notamment un ajustement inconfortable du masque, un dessèchement du nez et de la bouche dûs à la ventilation, des douleurs thoraciques, pulmonaires ou abdominales ou de fortes flatulences provoquées par la surpression de la ventilation positive, une claustrophobie et des crises de panique ou un retrait inconscient du masque pendant le sommeil. S'y ajoutent des problèmes d'endormissement à cause du bruit de l'appareil de ventilation ainsi qu'une charge pour la relation entre la personne concernée et son partenaire à cause du masque qui est ressenti comme un facteur perturbateur. En outre, le masque ne peut pas être utilisé en cas de refroidissement ou de rhume des foins.

Le stimulateur lingual Inspire peut représenter une alternative efficace lorsque les patients ne tolèrent pas le traitement par PPC ou ne parviennent pas s'en accommoder. Par conséquent les patients ne portent plus de masque et le stimulateur lingual ne génère aucun bruit.


Références

1 Heiser C, Steffen A, Boon M et al. Post-approval upper airway stimulation predictors of treatment effectiveness in the ADHERE registry. Eur Respir J 2019; 53(1):1801405
2 Woodson, BT, Strohl, K P, Soose, R J et al. Upper Airway Stimulation for Obstructive Sleep Apnea: 5-Year Outcomes. Otolaryngology–Head and Neck Surgery 2018; 159(1):194–202


Avez-vous encore des questions sur la thérapie Inspire?